Dieu, Descartes, Darwin, Dostoïevski et nous

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de donner une conférence à partir de quelques découvertes de mon dernier roman, La reine, le moine et le glouton. Le sujet étant bien évidemment trop vaste, ce ne sont que des pistes à explorer. Je remercie encore les organisateurs de scienceetfo.ch pour la qualité de leur travail et de leur enregistrement. Voici donc une vidéo de la conférence. Vous y découvrirez que Descartes était plus certain de l’existence de Dieu que du monde, que Darwin était encore théiste en écrivant son célèbre Origine des espèces et que Dostoïevski avait un amour débordant du Christ. Et que pour chacun d’eux la perte d’un enfant a eu un effet déterminant dans leurs réflexions et leur vision du monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :